REMEDE POUR GUERIR L'EPILEPSIE

medecine traditionel, guerisseur, folie, marabout africain, voyant marabout africain, bipolie, epilepsie

Pour guérir l'épilepsie, voici le remede du medium marabout voyant tchedi,  on procure les éléments ci‑après
Gnamblikpogoto (kigelia africana) écorce
Ayo Ail (allium sativum)

On prépare l'infusion de ces deux matières.

POSOLOGIE

Le malade boit un petit verre par prise et trois fois par jour s'il était un adulte. Un enfant ne peut prendre qu'une cuillerée à café par jour.

2 - La feuille Amassou (cassie podocarpa) triturée et plongée dans l'urine du bœuf dans une bouteille bien propre guérit aussi l'épilepsie.

POSOLOGIE
Même procédé que pour le précédent médicament.

3- L'épilepsie est une maladie horrible qui paralyse bons nombres de personnes valides — son remède se fait encore rare — voici comment elle se traite :

Kpossan
Djè (sel)
Akanmou (potasse)

Pour une personne on divise la racine par deux et on prépare l'infusion des trois éléments avec de l'eau simple Donne un petit verre à boire au malade. Mais ce dernier ne doit pas manger l'huile la veille. Après la prise du médicament, le malade vomit, s'il vomit trop, on lui fait boire le jus d'orange ou une banane et le vomissement va cesser.

Après avoir fini de vomir, on lui fait prendre comme l'eau la tisane des racines suivantes :

Mitindo (olax suscorpicidea)

 Gotoundo (gussonia barteri)

Abadawindo (dichrostachys glomerata)

Djetindo (diospyros mespiliformis)

Kodo (mauclea lafifolia)

Il boit cette tisane tous les jours, au moins deux fois. Ensuite, on lui fait laper encore le produit que voici -n mélange dans tchocho (huile palmiste)

Klé (citrus medica)
Selo (euphorbia kamerunica)
Ayoma vovo (allium cepa)
Sassalikoun (anone monodora)
Akpaflo
Kpédjélékoun (Xylopia aethioplca)
Plèplè (anisum)

Les choses sont pilées, mais on fait d'abord sécher au soleil klé et sélo.

Le malade prend encore ce médicament.

On cherche Gbagba (bouc) Wiin (miel) et Ayokpè (n.d.). on tue le bouc et on coupe sa chair en morceaux dans plusieurs petits canaris à couvercle. On y ajoute la poudre de Ayokpè, puis on remplit les canaris de miel. Les canaris sont fermées pendant 9 jours, après le neuvième jour, la personne malade mange une à une les viandes qui sont laissées en lapant en même temps le miel.

Infos:
Tel/whatsapp: 00229 66 68 21 20
medium.tchedi@gmail.com
www.voyantretouraffectif.com