REMEDE POUR GUERIR L'ABCES

asthme, evolution de la grossesse, feuilles, grossesse, guérir, guérisseur africain, kwashiorkor, marabout africain, marabout voyant, medium marabout, plantes, racine, regles douloureuses, Remède Efficace, abces, traditionnel

On cherche la racine de la plante Adakloma (paulini pinnata), puis on trouve Akanmou (potasse) et Kléssin (eau de citron). On pile la racine et Akanmou. Ensuite on mélange la poudre avec le jus du citron pour en faire une pâte. Pour l'employer, on couvre l'abcès de ladite pâte. On renouvelle la pâte lorsqu'elle se dessèche.

2- La feuille de Wontonzounzoin (crataeva adansonii) triturée et utilisée de la même manière guérit aussi l'abcès.

3- Ce mal représente quelquefois l'effet d'un envoûtement par un tiers — peut-être à tord ou à raison. Pour s'en débarrasser, on cherche : Assankando (cissus quadrangularis) Wôkolis (pâte de la veille). On enlève la première peau de cette racine et on pile le reste. La racine pilée est mélangée avec le morceau de la pâte d'hier et collée à l'abcès. Cette opération se renouvelle quotidiennement jusqu'au moment où l'abcès projette lui-même du pus.

Mais il faut se garder de presser l'abcès pour ne pas boucher le trou ou de faire sortir par la force le sang.

Lorsque le pus commence par couler de l'abcès, on prend soin de mettre à l'endroit où coule le pus du sel mélangé dans un peu d'huile rouge de palme, l'opération se fait de temps en temps jusqu'à ce que tout le pus coule et que l'abcès devienne plat, d'elle-même, la plaie se cicatrise aussi et le mal guérit.

4 — L'abcès se guérit aussi avec :

Ati (sac de kénaf)

Jê (le sel)

Ami vovo (huile rouge de palme)

Un morceau de sac brûlé et l'on ajoute un peu de sel à la cendre obtenue. On y verse un peu d'huile rouge de palme Le faire le mélange.

Le produit ainsi obtenu est laissé dans un bol bien propre. Lorsque le mal attaque une personne, elle applique le produit trois fois par jour sur le bout de l'abcès.

POSOLOGIE

Même application que les premières recettes. Le résultat est aussi sans doute le même.

5- Ayikoun (haricot blanc)

Akanmoun (potasse)

Ces éléments sont écrasés et mélangés à de l'huile rouge de palme. Procéder de la même manière que pour les précédentes recettes. Vous obtiendrez le même résultat positif.

6 — Alotomi (excrément de margouillard)

 Djê (sel)

Ami vovo (huile rouge de palme)

Procéder comme pour les précédentes recettes.

7- Zinwohouéhodo (amorphophallus dracontoïdes) Alayima

Gnonnoussima (uraria picta)

Ce médicament n'est pas préparé sur le feu, les matières sont seulement regroupées dans un canari et on y verse l'eau potable. Pour l'employer on passe de temps en temps l'eau du médicament sur l'abcès.

8- Gbélédo (vernonida colorata)

 Azoma (n.d.)

Kpédjélékoun (Xylopia aethiopica)

 Klé (citrus medica)

Les matières ci-dessus sont écrasées et mélangées avec le jus du citron. Le produit est préparé à l'image d'une pâte qu'on couvre à l'abcès.

9-
Agnougwelédo (annomo muricata)
kpédjélékoun (Xylopia aethiopica)
Linlinkoun (piper migrum)
Sassalikoun (anone moriodore)
Ayoma vovo (ellium o-opm) petit oignon rouge
Plèplè (atrium)
Atinkingbadota (piper guinéensis)

On écrase tous ces éléments pour en faire 41 boules. Pour l'employer, on chauffe un peu d'eau et on y fait diluer chaque fois une boule — on boit le médicament deux fois par jour — ensuite on pétrit une boule avec le jus d'un citron —obtient une sorte de pâte qu'on couvre au bouton.

infos:
Tel/whatsapp: 00229 66 68 21 20
medium.tchedi@gmail.com
www.voyantretouraffectif.com