TOUT SAVOIR SUR LA FEUILLE ET LE FETICHE - MEDIUM MARABOUT VOYANT TCHEDI

LA FEUILLE RENT-ELLE SERVICE A L'HOMME ?

Seule la feuille peut rendre service à l'homme. Tandis que le fétiche n'obéit qu'au féticheur pour nuire à des innocents. Mais aussi il importe de comprendre que la feuille peut rendre de bon et de mauvais services à l'homme.

QUEL BON SERVICE LA FEUILLE PEUT-ELLE RENDRE ?

Nous savons que la feuille de teck guérit la teigne. Celle de papayer guérit le paludisme. L'écorce du manguier guérit I diarrhée et la feuille de goyavier guérit la toux, etc.

LA FEUILLE REND-ELLE DE MAUVAIS SERVICE A
L'HOMME ?

Lorsqu'on utilise une feuille dont on ignore la vertu, el peut nuire la santé de l'homme.

- Avaler une feuille acidulée

Utiliser la feuille d'un mal à un autre.

POURQUOI LE GRIS-GRIS ?

En République du Bénin ; le gris-gris était une variante de la sorcellerie, les produits des sorciers. Le grand chef de gri-gris représentait le génie dans le couvent et les royaumes. Il est l'homme écouté du roi. Il connaît les feuilles qui ont de bonnes ou mauvaises vertus. En un mot, c'est le docteur des feuilles, Avec les feuilles, il peut tuer comme il peut guérir l’homme.  

LA SORCELLERIE GUERIT-ELLE L'HOMME ?

La sorcellerie ne peut que nuire à l'homme parce qu'elle était instituée pour venger le féticheur. C'est son organe de répression, pendant qu'il utilisait le gris-gris pour sa défense.

LE GRIS-GRIS ! QU'EST-CE QUE C'EST ?

Le gris-gris, c'est le mélange de certaines feuilles avec des ingrédients, employé pour prévenir ou guérir telle ou telle maladie. Tandis que la sorcellerie représente le mélange de feuilles confrontées à d'autres matières animales, végétales et minérales dont la réaction porte à nuire à la santé de l'homme non immunisé.

Au fait, en République du Bénin, ce que nous appelons gris-gris, n'est que «médicament». Et le médicament n'est qu'un remède pour guérir un malade.

LE REMEDE EST-IL UN FETICHE

La terreur du fétichisme ayant rendu craintifs tous les citoyens en particulier ceux que nous appelons communément « AKOWE » (lettré), quelques soi-disant féticheurs ou charlatans continuent d'exploiter les masses laborieuses. Pour certains, les maladies se guérissent par les fétiches. Pour d'autres, les fétiches guérissent l'homme à travers les médicaments.

LE FETICHE GUERIT-IL LA MALADIE ?

Le fétiche, bien que fabriqué avec les feuilles, les matières ajoutées à ces feuilles, leurs confèrent une vertu agressive ; raison pour laquelle le féticheur qui s'y connaît, I choisit pour se venger.

LE FETICHE GUERIT LA MALADIE A TRAVERS LE MEDICAMENT: EST-CE UNE REALITE ?

La campagne de démystification lancée par le Parti de la Révolution Populaire du Bénin a permis aux Béninois de se libérer des contraintes du fétichisme. Ils n'ont plus foi aux morts (revenants), aux groupes de brigades de sécurité, aux syphilis, aux mottes de terre qui guérissaient les maladies.

Cet éveil populaire qui a entraîné la lutte contre la féodalité, la sorcellerie, le fétichisme et l'obscurantisme, provoqua la dislocation de ces sociétés en décrépitude.

LE CHARLATANISME PEUT-IL ETRE CONFONDU A LA PHARMACOPEE?

Le charlatanisme qui servait d'idéologie au fétichisme et qui contribuait au maintien des citoyens dans un état primitif, ne pourrait être confondu avec la pharmacopée. Il abrutissait le monde en enseignant le mythe et le mensonge. C'est de lui qu'on apprenait que les fétiches guérissent les maladies à travers les médicaments.

LA PHARMACOPEE ! QU'EST-CE QUE C'EST ?

La pharmacopée, c'est la composition de feuilles et d'ingrédients dont l'effet constitue le remède d'une maladie donnée. Le praticien de cette méthode s'appelle le guérisseur.

LE GUERISSEUR EST-IL UN CHARLATAN ?

Le vrai guérisseur ne peut être un charlatan. C'est pour sauvegarder le fétichisme et faciliter l'exploitation de l'homme par l’homme que les partisans du charlatanisme entourent de mythes les remèdes efficaces.

C'est ainsi que la guérison de toutes les maladies est subordonnée aux dons de volailles, de cabris, de pièces de tissu, de noix de kolas, d'huile rouge, et de boissons alcoolisées que le charlatan offre à son fétiche.

Cependant, dans le langage courant des charlatans eux-mêmes, ils se disent : pas de puissant fétiche pour un féticheur nul en pharmacopée.

A QUI PROFITE LA PHARMACOPEE ?

La pharmacopée est au bon service de la population qui s'y connaît. Dans son ensemble, elle conserve des avantages et des inconvénients. Certains guérisseurs ignorent la dose normale des ingrédients et des feuilles acidulées. La posologie méconnue par d'autres guérisseurs occasionne souvent des accidents.

LA FEUILLE ! QUEL TRESOR POUR L’HOMME ?

LA FEUILLE, UN LEGUME 

LA FEUILLE, UN REMEDE

 LA FEUILLE, UN POUVOIR

En même temps que la matière de cuisine, la feuille est encore un remède et un pouvoir.

QU'APPELLE-T-ON LEGUME ET COMMENT L'A-T-ON DECOUVERT ?

Légume est une feuille consommable qui peut servir pour préparer des sauces.

Pour l’obtenir, nos ancêtres conduisaient les animaux dans la brousse. Ils observaient les feuilles que ces animaux happaient et toute inquiétude ainsi levée, ils considéraient

Alors comestibles les feuilles mangées par les animaux. Ils se sont rendu compte que le légume qui satisfait le besoin nutritionnel de l'homme comporte d'autres vertus:

Une sauce de légume crée non seulement l'appétit mais encore favorise une bonne santé. Elle favorise la croissance chez l'enfant, fournit de l'énergie à l’adulte en procurant à l'organisme les vitamines qui lui sont indispensables.

Des  légumes très succulents et nourrissants servent encore de remèdes à plusieurs maladies. La feuille «Amavivè» (Solanum aéthiopicum) guérit la rougeole, la toux, l'angine — et son bois sert de bons cure-dents.

D'autres légumes en même temps que remèdes de plusieurs maladies constituent encore un pouvoir pour l'homme averti.

Cet aspect pouvoir porte l'homme à vaincre les Vicissitudes de la vie. A l'aide de la feuille, de l'écorce ou de la racine d'une plante, l'homme peut dompter la nature ; attirer ou renvoyer la pluie, provoquer une épidémie, etc. Mais cet dopent pouvoir n'est pas connu de tous les hommes. Il est seulement conquis par l'homme initié. Cet homme qui se plaît à dompter la nature par l'exploitation des puissances mystérieuses qui constituent encore les valeurs intrinsèques de Ia vertue des feuilles.

Utilisée comme pouvoir, la feuille produit un effet mystérieux et devient en conséquence une matière de protection de défense et de vengeance.

La feuille ! matière de protection 

La feuille ! matière de défense

La feuille ! matière de vengeance

La feuille, matière de protection.

Exploitée comme matière de protection, la feuille est d'une utilité très importante. L'homme croyant ou non croyant vit des réalités palpables de la vertu des feuilles.

Pour des cas d'accident par exemple, l'utilisation des feuilles comme pouvoir, nous fait découvrir un certain nombre de rescapés volontaires. Les personnes qui savent exploiter les feuilles possèdent la vertu qui lutte contre les accidents, disparaissent du lieu d'accident lorsqu'il se produit. Il existe d'autres personnes qui n'en subissent même pas. De même, des épidémies sont facilement épargnées, des chances sont suscitées, des secrets sont entendus, des désirs sont accomplis.

La feuille, matière de défense.

En matière de défense, de part ses valeurs intrinsèques, la feuille garantit, immunise, préserva: l'homme contre les envoûtements, les épreuves de l'âge et du temps. Il garantit aussi l'homme des manigances antre sa personne ou contre sa famille.

La feuille, matière de vengeance.

L'homme  initié s'impose aussi à d'autres personnes en se servant de feuilles. Par l'utilisation de la feuille, il peut empêcher la réalisation d'un évènement. Il a l'audace d'envoûter ou d'attaquer tout un groupe d'individus en cas de légitime défense.

En résumé, nous pouvons affirmer que la feuille assure la sécurité de l'homme qui considère la vertu des feuilles comme une arme authentique de protection, de défense et de vengeance. Seulement, notre action à nous tend surtout vers la protection et la défense. Aujourd'hui, le pouvoir de vengeance que contient la feuille tend à disparaître. Il n'est plus transmis en bonne et due forme à la génération actuelle qui en saisit pour nuire à des innocents.

Cependant, nos ancêtres se vengeaient contre les envahisseurs qui voulaient assiéger et piller tout leur patrimoine, Avec la feuille, ils arrivaient à vaincre leurs ennemis visibles et invisibles. En période de guerre par exemple, sur leur propre invitation les abeilles intervenaient et mettaient en déroute les troupes étrangères. Ainsi, par le pouvoir de la feuille, Gbèhanzin immobilisa toute une marine de guerre en pleine mer — pour ne citer que cet épisode-là.

En effet, qui s'assemble, se ressemble, dit-on.

Il arriva des cas où la défense et la vengeance semblent se combiner, comme quelqu'un qui provoque ou repousse la pluie.

Une situation provoquée peut handicaper la réalisation d'un projet, et au même moment elle peut aussi contribuer à l'aboutissement d'un objectif précis au même endroit. Ainsi pour les uns, l'action sera bonne et pour les autres, elle sera malheureuse.

Ce que nous demandons à nos lecteurs, c'est simplement le bon sens. Avec le bon sens, ils exploiteront mieux et avec un grand intérêt ce document.

Contact:

 Tel/whatsapp: 00229 66 68 21 20
medium.tchedi@gmail.com
www.voyantretouraffectif.com